au_repos__Chr     

Les poètes, en général, adorent les chats


parce qu’ils ne se font pas d’illusions sur leur supériorité


Marion Garetty

      

(Photo Chr. Tessier - Flickr)