(Consigne: écrire ce qui nous passe par la tête mais utiliser un maximum de fois le mot « rose » ! Voilà le travail !)

 

roses_corbeille

X

 

         Le bouton de rose à la boutonnière, du rose bonbon sur les lèvres et les ongles, je vais. Droit devant moi. Pour me convaincre que voir la vie en rose est la meilleure façon de braver un destin qui s’obstine à me susurrer que mes romans à l’eau de rose n’auront jamais le moindre succès.  Ce n’est pas rose !

 

         Pourtant, j’avais écrit d’une traite « La rose thé d’Armelle », la menant du rose indien de la première rencontre au rose layette final. Ah ! cette scène d’amour, quand, rose d’émotion, elle tend sa blanche main au premier baiser ! Mais « La vie en rose » c’est aussi un film plein d’émotion où un garçonnet se « sent » fille, enfile les robes (roses) de ses sœurs, ne comprend ni les colères ni les désespoirs de ses parents, qui sentent monter au visage le rose de la honte devant les invités sidérés.

 

          Ecrivain raté, je n'aurai jamais la rosette. J'écrirai simplement des couplets roses pour les chansons enfanines et les filles à la fin du choeur, lanceront en l'air des pétales de roses, comme on faisait jadis aux processions.

 

     En attendant je vais m'acheter de la confiture de roses et je m'étendrai, une compresse d'eau de rose sur mes yeux fatigués.

 

       Bonne nuit!

 

     

LORRAINE