mardi 29 avril 2014

QUAND JE CHANTAIS...

          Je viens de publier "Quand on chantait...". Et si j'enchaîne en précisant "Quand je chantais...", c'est pour répondre à Emma qui me demandait si j'avais connu les réunions familiales où, après dîner,  l'assemblée entonnait des chansons sentimentales ou luronnes. Je ne peux mieux faire que ressortir ce billet paru il y a quelques années dans mon premier blog. J'espère qu'il vous distraira.   XXX            L’année de mes cinq... [Lire la suite]

samedi 26 avril 2014

QUAND ON CHANTAIT...

        Quand je regarde ma vie à l’envers, je revois mon frère debout dans le  salon, violon sous le menton, le pupitre, la partition et j’écoute l’archet vibrant.          Oh !  il ne joue pas de savantes sonates, ni de la « vraie » musique, il étudie. Il fait ses gammes, encore et encore. Il a 18 ans, il travaille son solfège. Il serre les mâchoires, tenace, obstiné, il recommence. Maman a fermé sur elle la porte de la cuisine,... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 19:09 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 24 avril 2014

MA PETITE VIE DE RUISSEAU

            Je suis le ruisseau. Je coule. Je murmure, je vais mon petit bonhomme de chemin, je traverse le bois en clapotant, je dis un mot à l’iris qui vient d’éclore, je baguenaude un peu, je sinue, j’aperçois de loin la petite Constance.          Tiens, la petite Constance promène sa poupée. Tiens, la petite Constance déshabille sa poupée. Tiens, je suis tout près de la petite Constance : « Bonjour, Constance, ça... [Lire la suite]
mardi 22 avril 2014

BONHEUR

               Les sapins dévalent la colline jusqu’à la  prairie où coule la rivière. Une prairie baignée du soleil de 3 h., douce, endormie, inclinée vers les berges humides.            Un chien aboie, l’ air a la clarté fugitive du ciel bleu où vogue seul un  nuage blanc arrondi en nacelle. Ce silence qui m’encercle a le goût aérien d’un vol d’oiseaux surgi soudain et des arabesques que dessinent les deux mésanges... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 14:09 - Commentaires [26] - Permalien [#]
dimanche 20 avril 2014

  Que Pâques carillonne sa joie et vous apporte la lumière et la paix du coeur.         LORRAINE    
Posté par incarnat à 08:25 - Commentaires [14] - Permalien [#]
vendredi 18 avril 2014

A QUI ECRIT-ELLE?

La consigne nous priait de raconter : 1) d'après une gravure d'époque, à qui écrivait la jeune femme; 2) nous devions rédiger la lettre. XXX         Elle écrit l'adresse de Lord Barnaby et va confier le pli à sa nourrice dévouée qui le portera au Château des Murmures.  Lord Barnaby y séjourne et va rentrer dans son pays.      Dear,     Je suis là tant souffrante et pourtant amoureuse.  Ne me laissez pas languir, vous qui partez et je vous jurerai que vous êtes... [Lire la suite]

mardi 15 avril 2014

SI LES FLEURS SE PARLAIENT...

      Si les fleurs se parlaient on entendrait peut-être Le chuchotement doux des belles tubéreuses Et le long des sentiers ou des chemins champêtres Le murmure discret d’ancolies amoureuses   Le papillon ému comprendrait leur langage Heureux de recevoir juste avant son envol Deux mots à déposer dans le prochain village A la rose incarnat dessous le parasol   Si les fleurs se parlaient la tulipe et le lys La pensée, le muguet, le flox et la jonquille Le camélia hautain , le narcisse et l’iris ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 14:44 - Commentaires [29] - Permalien [#]
samedi 12 avril 2014

MOI, L'ARISTOCRATE

    (Seulement ce titre: "Moi, l'aristocrate" Et raconter son histoire. Bien, la voici)   XXX          Quel temps fait-il? Il pleut.  Je mets donc mon bonnet. Il faut dire que je vais au bout du monde, plus exactement dans le terrain vague du coin.  Ne riez pas, c’est là que j’opère. C’est là que je déploie mes charmes. Il faut les voir !...Dès que j’apparais, les têtes se tournent, les regards brillent. Je suis grande, élancée, vive. Pas une mémère pataude... [Lire la suite]
jeudi 10 avril 2014

TRISTESSE

  "La mélancolie c'est le bonheur d'être triste"   (Victor Hugo)    Tableau d'Albert von Keller (1844-1920)  
Posté par incarnat à 17:24 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
lundi 7 avril 2014

QUAND PASSE LE SOUVENIR

            Je joue à pigeon-vole avec mes souvenirs. Une petite fille donne la main à sa très belle grande sœur. Une photo les réunit, même robe  à fleurs rouges, même sourire. Où sont-elles ? Où vont-elles ? Je cherche, c’est si loin !          La porte du mystère reste opiniâtrement close. Rien avant, rien après,  juste cet instant . Il fut pourtant précédé d’une cavalcade d’heures gaies ou sérieuses, suivi de... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 18:09 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,