Parce que la vie évolue aussi au rythme des innovations de tous genres, , les découvertes scientifiques de Louis Pasteur concernant la microbiologie et la vaccination allaient révolutionner l'hygiène publique, notamment par la mise au point du vaccin contre la rage. 
 
Non seulement on réalisa l'importance de la propreté du corps, mais aussi l'impportance des bactéries et des micro-organismes favorisant la contagion des maladies. De puissantes et utiles réactions  modifièrent peu à peu les habitudes sociales et médicales, notamment la prophylaxie et  la lutte contre la tuberculose

Dans la foulée de profondes modifications urbanistiques voient le jour. Création d'égoûts, ramassage des déchets, , comblement de certains bras de fleuves, destruction d'anciennes fortifications, etc. ont un but commun: lutter contre les épidémies et améliorer la santé. C'est ainsi que le thermalisme prend son essor dans la bourgeoisie

 Les bains de mer attirent à leur tour, on invente le vélocipère qui invite à la promenade, le patin séduit les téméraires, le sport a désormais sa place comme un moyen efficace de se maintenir en bonne santé , le chemin de fer favorise le naissant tourisme. Mais ces exaltantes découvertes restent l'apanage de la société nantie, la classe ouvrière devra attendre les "congés payés" instaurés en 1936 en France et en Belgique pour bénéficier enfin de loisirs bien mérités. (Ailleurs des décisions collectives accordèrent notamment des vacances payées dont le nombre de jours varia selon le pays).

 

LORRAINE

 

Vélocipère -draisienne-trois-roues-f

La draisienne ancêtre du vélocipède

     (Estampe de M. Neumont fin 18è siècle)

                                                                          

 

 

Patin à roulette

 

Thermalisme 2