samedi 28 mai 2016

JARDIN DE MAI

              Un oiseau aiguise sa voix dans le lilas ; le chat s’est mis à l’ombre, il fait chaud. Des moucherons actifs montent dans le soleil. Ils vivent leur matin éphémère en chantant et ils ne savent pas que le soir les verra, gorgés de parfums, s’éteindre sur un parterre.            Des fleurs sont nées au faîte de chaque muraille et viennent voir, dans le jardin d’à côté, s’il y a des papillons. Des géraniums explosent dans la lumière... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 18:12 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 26 mai 2016

DORDOGNE

 (Voici longtemps que je n'ai pas pris de vacances. Mais comme le temps s'y prête, j'ai exhumé un ancien billet écrit au cours d'une randonnée en France. Il me donnera l'illusion de revivre ces jours de détente où la vie était encore paisible) XXX      La Dordogne coule à deux pas de l'hôtel, vive comme une eau de roche, fantasque, tourbillonnante. Au soleil, la terrasse a mille attraits: le lézard pressé qui s'engouffre dans un vase de pétunias, en ressort hardiment, muse sur le rebord, court, disparaît; le... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 23:31 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 22 mai 2016

CONTE A DORMIR DEBOUT

 (Ecrire un "Conte à dormir debout". Facile? Je ne trouve pas! J'ai donc laissé mon imagination courir à bride abattue et j'en ai ressorti...ceci!) XXX      Je ne sais pas où je suis, personne ne m’a appelée et pourtant, j’y vais. Un sentiment m’oppresse, j’ai peur mais  qui le saura? Je suis de celles qui crânent, quitte à s’effondrer ensuite. Un homme tient une pomme dans ce vieux jardin dont je viens de pousser la grille rouillée. C’est qui ? Adam ? Il me regarde, perplexe, nous nous... [Lire la suite]
jeudi 19 mai 2016

CAVATINE

    Le vent aboie dans la ramure Mon cœur breloque et pense à toi Le vent retrousse la bordure Du parterre près du lilas   Le ciel au couchant s’amarante Mon cœur musèle son chagrin Le vent soudain se dégingande Et m’emporte sur le chemin   Le soir a mis sa crinoline De forsythias et de genêts L’amour est une cavatine Ou peut-être un triolet   LORRAINE      
Posté par incarnat à 17:12 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 18 mai 2016

ALERTE

           Ma boîte aux lettres a été piratée et plusieurs d’entre vous ont reçu un message signé « Lorraine » et les invitant à participer à un jeu de personnalité.  Je n’y suis pour rien et je voulais vous en avertir ; jamais je ne communiquerais votre adresse à qui que ce soit !          J’espère que vous n’avez pas été importunés et si c’est le cas, je le regrette beaucoup. ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 11:59 - Commentaires [14] - Permalien [#]
mardi 17 mai 2016

CARTES D'ANTAN...

         Elles ont disparu des vitrines, les cartes illustrées ; les papeteries ne s’encombrent plus guère que de vues touristiques et de quelques images humoristiques pour le touriste de passage. Internet a condamné aux oubliettes les cartes où l’on se disait de petites choses aimables ou simplement l’heure d’un rendez-vous.  Je les regrette un peu.          A six ans, combien d’heures silencieuses n’ai-je pas charmées par ces visages de... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 12:21 - Commentaires [23] - Permalien [#]
jeudi 12 mai 2016

CITATION

  "Elle flotte, elle hésite, en un mot elle est femme” (RACINE (Athalie)     (Tableau de Joaquin Corolla Bastida) Je ne suis pas sûre qu'aujourd'hui elle hésite toujours... LORRAINE  
Posté par incarnat à 22:55 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
lundi 9 mai 2016

L'oreille musicale

     Sujet de la consigne: raconter une histoire dont le personnage a l'oreille musicale. J'ai aussitôt pensé à Yan... XXX          Yan croyait aux fées. En lisière de la forêt de Brocéliande, sa maison s’éclairait parfois d’une lumière argentée comme un coup de lune, qui s’étendait un bref instant sur le tapis et s’ évaporait aussitôt. Il se disait : « C’est Mélusine qui revient au pays ». Alors il tendait l’oreille et entendait distinctement le premier... [Lire la suite]
mercredi 4 mai 2016

L'INCONNU

(Sujet de la consigne: "Rencontre sans lendemain". La voici.) XXX     Dans ce coffret je vous offre Des rêves captifs, des espoirs fous, Deux larmes chues, un peu de peine Et tout le grand charivari Des ombres mordorées qui planent Sur l’été en psalmodiant  « Souvenez-vous ! Souvenez-vous ! »   Le ciel tout au loin se garance Il pleut des parfums de rosée   Non, vous n’avez pas oublié L’ivresse balbutiée d’un regard inconnu Arrêtés face à face, Brassés par la cohue ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 17:22 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,