A vous toutes et tous qui, malgré dix mois de silence continuez à me  rendre visite, à me laisser une pensée, un sourire, un espoir, un message, MERCI ! Du fond du cœur, je viens vous dire combien réconfortantes sont ces petites  pierres laissées sur mon chemin de malade depuis novembre 2016.

         Je viens de rouvrir l’ordinateur et je ne puis répondre à chacun, mais à tous je dis ma gratitude.  Je reviendrai à mon rythme, dont j’ignore encore les limites et les possibilités. Comme j’ignore où me conduira le cancer qui m’a menée en ambulance à l’opération (4 heures), de laquelle je suis revenue étonnée et faible.  Mamilouve vous a répondu quelquefois ; je lui en sais d’autant plus gré qu’elle affrontait en même temps le décès de son mari, disparu en trois mois fulgurants tandis que je revenais à moi cahin caha. 

         Mes amis, à bientôt, du moins je l’espère. Je vous embrasse,

 

LORRAINE