samedi 28 mai 2016

JARDIN DE MAI

              Un oiseau aiguise sa voix dans le lilas ; le chat s’est mis à l’ombre, il fait chaud. Des moucherons actifs montent dans le soleil. Ils vivent leur matin éphémère en chantant et ils ne savent pas que le soir les verra, gorgés de parfums, s’éteindre sur un parterre.            Des fleurs sont nées au faîte de chaque muraille et viennent voir, dans le jardin d’à côté, s’il y a des papillons. Des géraniums explosent dans la lumière... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 18:12 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 26 mai 2016

DORDOGNE

 (Voici longtemps que je n'ai pas pris de vacances. Mais comme le temps s'y prête, j'ai exhumé un ancien billet écrit au cours d'une randonnée en France. Il me donnera l'illusion de revivre ces jours de détente où la vie était encore paisible) XXX      La Dordogne coule à deux pas de l'hôtel, vive comme une eau de roche, fantasque, tourbillonnante. Au soleil, la terrasse a mille attraits: le lézard pressé qui s'engouffre dans un vase de pétunias, en ressort hardiment, muse sur le rebord, court, disparaît; le... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 23:31 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 24 mars 2016

LES JOURS SOMBRES

  C’est dans la tristesse que je reviens vers vous, Aminautes, pour vous dire combien j’espère qu’aucun d’entre vous n’a été touché par les abominables attentats de Bruxelles. Qu’aucun d’entre vous ne vit l’angoisse d’un proche blessé ou disparu.  Je souhaite à chacun la reprise d’une vie quotidienne courageuse, tournée vers un avenir incertain, certes, mais auquel nous ferons face. En ces jours d’inquiétude et de souffrance, la devise de notre pays prend tout son sens : « L’UNION FAIT LA FORCE »   ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 12:48 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 24 avril 2015

LE FLEUVE TRANQUILLE

La vie est un long fleuve tranquille ! Je ne sais pas qui a découvert cette contre-vérité, qui a pu un instant, rien qu’un instant , s’imaginer qu’on navigue à légers coups de rames sur une onde bleue et qu’on arrive enfin au débarcadère la joie au cœur. C'est ignorer les croix des deuils, les cercles des médisance, les roues de l’infortune. Les ronces de la vie sont plus nombreuses que les roses. Et pourtant ! Certains jours l’aube printanière bouleverse le cœur et cela suffit pour donner au fleuve le goût du bonheur. Un... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 8 septembre 2014

VOYAGE D'UN ESCARGOT

           Tu aimes la pluie, escargot, c’est pourquoi nous nous rencontrons souvent dans les sentiers boueux. Nous avons les mêmes goûts, tu sors de dessous les branches lorsque je m’échappe de ma maison et si tes rendez-vous sont pleins de mystère, c’est seulement pour te surprendre que je me penche sous les arbres qui s’égouttent. Tu emportes ta coquille, tes rampantes fuites ont la lenteur d’une procession et à loisir je te suis, musard, grimpant de-ci, dégringolant de-là. Le lierre... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 23 mai 2014

DANS LE CIEL PRINTANIER...

       Je fus une personne, naguère; un voeu quelque peu décalé en un moment d'égarement, eut l'heur d'amuser une fée.            - Tu seras exaucée, murmura-t-elle.      Et sa baguette toucha mes cheveux. Sansonnet ou ménure, tourterelle ou mésange, quelle apparence m'a-t-elle donné?    J'ai le chant au bord des lèvres - pardon, du bec - et une apesanteur tourneboulante, mouvante, plongeante et véloce.  Je glougloute ou je... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 22 mai 2014

LE CALME RETROUVE...

    "La sieste" de Richard Muller.            Je fais le vide dans ma tête. C’est un exercice difficile ! Je m’y emploie depuis tant d’années ! Oublier, non par désespoir ou par lassitude, mais pour atteindre ce « vide » délicieux où rien n’effleure l’esprit, où l’on s’envole vers on ne sait quel autre monde, où l’on perd jusqu’à la notion de son corps, de son être. Ce vide-là, je le recherche le soir, quand les bruits sont feutrés ou absents ; quand... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 18:15 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 9 février 2013

DES BABIOLES, OUI MAIS

            (Réédition parce que rien n'est encore fait....) XXX             C’est agaçant, les babioles ! Elles m’importunent .Diverses, insinuantes,  pratiques ou mentales, tant que je ne les ai pas réglées, elles me poursuivent  : « Alors, tu te décides ? Tu me donnes un sort ? Tu n’as pas de solution, c’est ça ? Tu vas  réfléchir, peut-être ? Pourtant, c’est simple… » ... [Lire la suite]
lundi 7 janvier 2013

MA VILLE

              Le plus court chemin pour visiter Bruxelles ? Je l’ignore. Je m’y promène d’instinct, je coupe une ruelle, débouche sur un rond-point, emprunte une cour secrète, me retrouve sous un porche creusé d’un  lit de pierre sur lequel dort pour toujours un seigneur  entouré de touristes respectueusement perplexes.             Je ne vous conte guère l’histoire de cette cité où bouillonnèrent révoltes... [Lire la suite]
lundi 24 décembre 2012

LE BERCEAU DE NOEL

     Jésus naquit dans une étable mais peut-être était-ce une grotte. D’aucuns préfèrent le toit de chaume et j’en sais qui l’imaginent tout bonnement à la belle étoile.      La nuit où Jésus vint au monde fut une parmi toutes et la Vierge sa mère n’avait pas comme on nous la représente, l’écharpe de gaze, la robe longue et douce jusqu’à ses pieds étroits chaussées de sandales dorées. Les peintres, les poètes, lui ont tour à tour prêté la tunique blanche, le manteau de soie bleue, mais nous... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 11:55 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,