mercredi 16 septembre 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (22)

     Ils arrivaient. Sous le ciel d'été étoilé, silencieuse et déserte, la maison semblait un peu fantomatique. Seuls le chant des grillons et les flons flons lointains de la fête perçaient le silence. Rémi poussa la barrière et confia l'énorme bouquet de Tante enriette à Juliette pendant qu'il ramenait le canard auprès de ses congénères. Les deux bouquets sur un bras, la jeune fille tourna la clé dans la serrure, entra et se mettait en quête de deux grands vases quand le garçon reparut. Il s'arrêta, comme ébloui, sur... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:49 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

lundi 14 septembre 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (21)

    Il dansait divinement, on eut dit d'instinct. Juliette le sentit dès qu'il lui prit la taille pour la guider d'une main ferme tandis que l'autre engloutissait la sienne dans sa large paume masculine. Dès que leurs pas se furent accordés, il risqua un premier ocho, parfaitement effectué, dont se dégageait une indéniable sensualité. Celle-ci n'échappa à personne malgré la pénombre, surtout pas à Tante Henriette que le premier cavalier de Juliette venait d'inviter et qui dansait non loin du couple.    ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:35 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 12 septembre 2009

LE CHAPEAUX DE PAILLE (20)

    La vieille Lucie la précédait, un mouchoir noué sous le  menton, qui lui donnait d'autant plus l'allure d'une Babouchka qu'elle tenait à la main sa fille et sa petite fille arborant toutes deux le même foulard dans un dégradé de tailles des plus réussis. Ce jeu de poupées russes qui était surtout un joli tableau familial fut particulièrement applaudi.     Alors, s'avança Tante Henriette. Elle portait la vaste capeline de belle paille dont l'ampleur à elle seule lui avait valu l'année précédente les... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 11 septembre 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (19)

    La soubrette, la laitière et le page suscitèrent des applaudissements enthousiastes. C'était maintenant au tour de Juliette. Elle n'avait pas fait trois pas vers le centre de l'estrade que l'orchestre qui, jusque-là, s'était contenté de jouer, pas trop mal ma fois, "Petite fleur", entama soudain un charleston endiablé. Un éclat de rire salua le brusque changement, l'allusion a ces temps que beaucoup avaient connu et la stupéfaction qui se peignit un instant sur le visage de Juliette.     Elle... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 11:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 9 septembre 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (18)

    Ils trouvèrent une place non loin de l'estrade, en bordure de l'espace laissé libre pour le bal populaire qui suivrait le défilé et précéderait le traditionnel feu d'artifices.     - Allons, lança le capitaine, c'est moi qui régale. Que prends-tu, fillette ? Et vous, les garçons ?".       Chacun passa sa commande à une Jeannette que Paul fit rougir en lui demandant "Dites-moi, jolie cantinière, m'accorderez-vous votre première danse".     Mais la... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 11:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 8 septembre 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (17)

    Le sombrero allait bien à son teint hâlé par les travaux au grand air et à son regard sombre mais ses yeux bleus tranchaient de façon insolite il se regarda dans le miroir, fit une grimace, reposa le chapeau à large bord sur une chaise et conclut: "Je verrai bien tout à l'heure". Chacun comprit qu'il était inutile d'insister: le jeu ne l'amusait pas, son cœur était trop lourd encore.     L'après-midi coula bien trop lentement au goût de Juliette qui eut voulu être déjà le soir. Elle s'installa... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 7 septembre 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (16)

   - Et vous, les garçons, vous avez choisi votre galurin?    Tante Henriette toisait d'un air un peu moqueur Paul, Rémi et Pierre, que l'idée ne semblait pas emballer.    - C'est une affaire de femmes, dit Rémi d'un ton tranchant.    - Oh là! Voilà qui est péremptoire! Les hommes aussi ont du charme sous un chapeau qui leur va.    - Maman a raison, coupa Paul. Rien de mieux pour camper une personnalité. Allez, on choisit.    Pierre était déjà accroupi devant les quelques... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 11:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 6 septembre 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (15)

        - Alors, tu as fait ton choix ?     Tante Henriette s'encadrait, souriante, dans le chambranle de la porte du grenier.     - Tu hésites, je vois.     - Oui, donne-moi ton avis, tu veux?     Et la jeune fille de remettre les bibis tout en prenant la pose. Tante Henriette rit de bon cœur.    - Ils te vont tous. C'est incroyable. Tu as vraiment une tête à chapeau. Ta mère aussi était comme ça quand elle avait ton âge.    - Oh, encore... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 21 août 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (11)

    Mais il est temps d'aller travailler. Les garçons laissent à regret les femmes face à la malle ouverte. Ils savent que pendant qu'ils enfourchent le blé pour le hisser sur la vieille remorque, pendant qu'ils élaborent des meules, qu'ils se plient, ramassent, lancent les ballots, qu'ils suent, soufflent, tendent leurs muscles et aspirent à la fraîcheur du soir, elles s'amusent d'un bibi rigolo ou d'une capeline romantique, évoquent des souvenirs pas toujours très anciens, des envies pas nécessairement réalisables. ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 17:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 19 août 2009

LES CHAPEAUX DE PAILLE (9)

   De toute façon, il était l'heure de rentrer. Tante Henriette devait les attendre avec un copieux petit déjeuner, apte à permettre aux garçons de travailler de longues heures sous le soleil brûlant.     - Vous aimez les moissons?" demanda Juliette à brûle-pourpoint.     - C'est une expérience comme une autre. Assez pénible physiquement pour le citadin que je suis mais il y a dans ces gestes simples, ancestraux, cent fois renouvelés, une poésie que je ne m'attendais pas à y trouver. ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,