jeudi 20 octobre 2016

DES NOUVELLES

    Nous avons traversé une période difficile. (hôpital, analyses, examens, biopsie).  Les nouvelles sont mauvaises et ma fille fait face avec courage à la maladie  de son mari que rien ne laissait prévoir. Nous sommes une famille unie et ensemble, nous sommes forts. Mamylouve et moi reviendrons peu à peu chacune sur son blog, pour renouer avec cette amitié qui nous soutient et nous réchauffe.      Je ne puis répondre à chacun de vos messages, mais sachez qu'ils ont été un réconfort... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 19:13 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

lundi 4 janvier 2016

UNE LETTRE...

         En rangeant mon « tiroir aux souvenirs » où s’empilent depuis si longtemps les papiers qui me sont chers,  j’ai soudain entre les mains une lettre que j’écrivis à mon mari voici plus de quarante ans. Une lettre de « bonnes résolutions », comme il s’en écrivait quelquefois au moment des vœux. La mode en est tout à fait passée et c’est peut-être dommage.  Elle permettait un retour sur soi-même et, dans la lucidité, un choix de vie. La... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 10 décembre 2015

ENCORE UN CHAPEAU...

Voici un addenda à l'article précédent: oui, j'ai porté des chapeaux. La preuve!  :) LORRAINE
Posté par incarnat à 22:03 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
jeudi 12 novembre 2015

LES JOURS ENFUIS

       Où sont passés les jours enfuis ? Dans quel pays, dans quelle immensité  se cachent-ils, se terrent-ils, nous narguent-ils ? Où sont passés les jours enfuis ?     Les vôtres, les miens, tous ces jours qui cahotent sur les chemins, vont cahin-caha, ou partent en courant, en chantant, ivres de joie ? Il doit bien en rester quelque chose ?  Plus qu’une ombre tout de même ? Non ?  Les jours de jeunesse où on ne pensait qu’à avoir vingt... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 06:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 15 octobre 2015

ALBUMS...

           Toutes les photos sont tristes.  Elles appartiennent à l’instant et déjà, elles appartiennent au passé.  Elles trahissent une gaîté passagère qui s’envole à tire-d’aile et dont on ne saura plus rien.          Elles trahissent aussi une inquiétude. Et si je riais à 17 ans dans cette barque sur le lac en regardant l’objectif, toi, tu épiais ce sourire. Ton beau profil se découpe sur l’horizon, tes yeux bleus m’interrogent, mais... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 3 septembre 2015

LE PASSE DEFIGURE

           La ville vrombit. On ouvre les trottoirs, on cisaille un vieux poteau, on creuse la chaussée, on démolit à grand fracas l’ancienne maison du coin, la suivante, toute l’allée...Pourquoi ? Pour rénover, embellir, reconstruire. Notre passé s’émiette. Comme s’est émietté le passé de nos parents, celui de nos grands-parents. Par-ci, par-là, les démolisseurs ont préservé une vieille tour du XIVè siècle qui se demande ce qu’elle fait au milieu de l’alignement monotone des... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 31 août 2015

PASSE LE TEMPS

           Ce matin, je me suis éveillée  en prononçant nettement « Le temps qui va ». Oui, je sais, c’est le titre d’une de mes rubriques ; mais avec une clarté lumineuse comme on en a quelquefois (et très rarement) au sortir du sommeil, c’était infiniment plus !           Non pas le banal récit d’un fait passé, non pas la notion commune du temps qui s’écoule, mais une vision plus globale, plus universelle, de ce... [Lire la suite]
samedi 8 août 2015

AMITIE AMOUREUSE

  Tableau de Sue Halstenberg      Je retrouve un brouillon de lettre au fond de mon tiroir le plus obscur, celui qui n’est qu’à moi, où je range l’image d’une rose, un pendentif de maman, une bourse de velours noir, et le bel étui à cigarettes en cuir noir que je reléguai inexorablement le jour où je décidai d’arrêter de fumer.          Ce brouillon, je le relis. Cette lettre, l’ai-je jamais envoyée ? Je ne sais pas, je ne sais plus. Sans doute fallait-il que... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 22:37 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 23 septembre 2014

FOUETTE COCHER!

           J’ai franchi le seuil du musée et me suis enfoncée dans un siècle perdu : là m'attendaient traîneaux d’impératrices, chaises à porteurs et diligences.  J’ai regardé à travers les vitres : n’allait-on pas, de l’intérieur, soulever d‘un geste curieux le rideau à franges ? Un visage voilé, peut-être, se pencherait ; un signe furtif m’inviterait au départ. Pour moi, n’a-t-on pas descendu le marche-pied forgé, n’est-ce pas un laquais que j’entrevois dans... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 25 juillet 2014

LE DROIT D'OUBLIER

         (La consigne des "Impromptus" nous donna pour thème: "Le droit d'oublier". Il me parla aussitôt, je l'écrivis d'une traite. Sans doute touchait-il un endroit sensible et longtemps refoulé)  XXX      J’ai le droit d’oublier la curieuse sensation de mal-être quant, à l’école  primaire, je compris que j’étais la fillette pauvre reçue par charité et que les élèves, soudain, regardèrent d’un autre œil. J’ai le droit d’oublier comme je rembarrai à 15 ans, mon... [Lire la suite]