mardi 20 septembre 2016

LE PETIT MONDE D'AUTREFOIS

           Quelquefois, je me dis que naître dans une maison au coin d’une rue a été pour moi une grande chance. C’est comme si je vivais dans deux mondes ayant chacun leur originalité, leurs particularités.          J’ai déjà parlé de l’Hospice des Aveugles (« Les jours enfuis – 26 mai 2015) , essentiellement pour raconter ce que mes 5 ans pouvaient comprendre.  L’Hospice descendait juste devant chez moi , le long mur aveugle (lui... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 12:42 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 26 août 2016

LA "GOUTTE DE LAIT"

PREAMBULE                Le mouvement hygiéniste à la fin du XIXè siècle entraina  des initiatives sanitaires de première urgence, dont on n’avait pas tout à fait conscience jusque-là. C’est ainsi qu’en 1894 le docteur français Léon Dufour fonda à Fécamp  la première «Goutte de lait », une institution qui allait se répandre dans le monde entier, de l’Allemagne à l’Urugay, en passant par Bruxelles, Athènes, Cracovie, Alger, Buenos-Aires, Montréal, New-York,... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 17:07 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 17 juin 2016

LA LAMPE

         Il fait beau, je pense que c’est l’été, j’ai environ deux ans, je suis dans mon lit-cage. Maman est d’habitude toujours là, jamais elle ne me quitte.  Mais ce soir j’appelle, je  pleure, personne ne me répond.          Il semble incroyable de se souvenir d’un fait aussi lointain et pourtant, je me revois  grimpant du berceau au lit de mes parents, m’accrochant aux couvertures, rampant jusqu’à la table installée devant la fenêtre... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 16 décembre 2015

LA HONTE

         J’avais quatre ans, bien coquets , des petits bas blancs, les cheveux coupés à la chienne et une débordante bonne volonté. Mademoiselle Raymonde dessinait au tableau. On apprenait des choses : que la pluie vient du ciel, que le vent fait voler les feuilles, qu’il faut écouter les grandes personnes, que la Toussaint est la fête de tous les saints. Des choses utiles que Mademoiselle Raymonde crayonnait de plus en plus vite sur le tableau. ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 22 novembre 2015

LES BEAUX ENFANTS...

                   Quand j’étais une petite fille, une poudre de lait très renommée (la Phosphatine Falières) épaississait les biberons,  se muait en panade, prenait consistance de crème onctueuse, bref nourrissait les bébés très, très longtemps, puisque je m’en souviens encore. C’était mon repas du soir, chocolaté et vaguement écoeurant. Maman s’extasiait sur ma bonne mine . Puis  la marque organisa un « Concours des Beaux... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 8 septembre 2015

LE JARDIN D'ENFANTS

             J’ai quatre ans, je suis une grande, maman l’a dit. Mademoiselle Raymonde l’institutrice,  me demande :          -Bonjour, Lorraine, tu es contente de rentrer ?         Oui, je suis contente, je suis déjà venue à 3 ans quand j’étais petite. Là, j’avais peur, mais maintenant non. J’ai ma place juste devant le bureau, mon petit banc est ciré et sent bon. Armand s’assied à côté... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 18:34 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 26 mai 2015

LES JOURS ENFUIS

          Dans la rubrique « MA VIE à L’ENVERS » je réunis les souvenirs qui soudain semblent sortir d’une boîte à surprise. Ils sont là, je n’ai rien sollicité, et me voici dans ce passé où je me retrouve bébé, fillette ou adolescente.  Quand je compare ce temps-là à aujourd’hui, je mesure les progrès de la société en général mais aussi ses démesures.  C’est pourquoi j’ajouterai quelquefois une « Annexe » qui éclairera l’anecdotique en éclairant l’essentiel :... [Lire la suite]
mardi 29 avril 2014

QUAND JE CHANTAIS...

          Je viens de publier "Quand on chantait...". Et si j'enchaîne en précisant "Quand je chantais...", c'est pour répondre à Emma qui me demandait si j'avais connu les réunions familiales où, après dîner,  l'assemblée entonnait des chansons sentimentales ou luronnes. Je ne peux mieux faire que ressortir ce billet paru il y a quelques années dans mon premier blog. J'espère qu'il vous distraira.   XXX            L’année de mes cinq... [Lire la suite]
samedi 26 avril 2014

QUAND ON CHANTAIT...

        Quand je regarde ma vie à l’envers, je revois mon frère debout dans le  salon, violon sous le menton, le pupitre, la partition et j’écoute l’archet vibrant.          Oh !  il ne joue pas de savantes sonates, ni de la « vraie » musique, il étudie. Il fait ses gammes, encore et encore. Il a 18 ans, il travaille son solfège. Il serre les mâchoires, tenace, obstiné, il recommence. Maman a fermé sur elle la porte de la cuisine,... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 19:09 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 2 avril 2014

LOUISE

          Dans les années 30, le cinéma affichait sur les façades de grands panneaux illustrés qui grimpaient jusqu’aux étages supérieurs. Je me souviens d’un « Chanteur Inconnu » en habit et haut de forme escaladant élégamment les murs ; le « Fantôme de l’Opéra » portait un masque particulièrement hermétique et l’ »Auberge du Cheval Blanc » s’illustrait d’accortes tyroliennes et de tyroliens en culottes de cuir et bas blancs.  ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 19:19 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,