mercredi 24 août 2016

FIN DE PAUSE

                   J'ai écouté votre amitié, elle murmurait "repose-toi", elle est restée présente en ces jours sans but précis, si nécessaires quelquefois pour réintégrer son équilibre intérieur, oublier les horaires, accepter le farniente.       Vivre sans projet pendant quelques jours permet peu à peu de réentendre  la petite voix qui chantonne. Et même si elle est encore bien faible, elle renaît et me pousse avant tout à vous... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:42 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

lundi 15 août 2016

PETITE PAUSE

  Je vais me reposer quelques jours, je suis très fatiguée. Mais je reviendrai bientôt. Je vous embasse LORRAINE
Posté par incarnat à 08:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
samedi 13 août 2016

VISITE DE JEUNESSE

         Un jour où il pleuvait doucement, j’ai été me promener dans un grand jardin inconnu. J’écoutais le bruit léger des gouttes sur les feuilles du saule et je m’assis un peu contre la vasque où deux poissons rouges s’étiraient entre les pierrailles. La pluie tombait sur mes bras nus, sur mes joues et mes cheveux. J’avais laissé mon parapluie encombrant sous le porche et je traversai une petite pelouse pour sentir sur mes pieds libres dans leurs sandales la douceur de l’herbe. ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
mercredi 10 août 2016

L'AMOUR

  Si je ne t’avais pas rencontré en chemin,   Si nous étions passés sans nous voir l’un et l‘autre Aurai-je pu aimer ? Aurais-tu pris la main D’un femme inconnue ? Cet amour qui est nôtre Qui donc l’aurait vécu ?   Si nous n’avions pas eu tous les deux la surprise De tes yeux qui croisaient mon regard interdit Si nous n’avions compris sans la moindre méprise Que l’amour irradie et vient comme un bandit Qu’aurions-nous donc vécu ?   Si nous n’avions pas su aux heures difficiles ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 11:20 - Commentaires [24] - Permalien [#]
vendredi 5 août 2016

LA SOURIS INTELLIGENTE...

         Quand j’ai les ongles un rien trop longs ,taper sur le clavier devient une aventure absurde. La frappe perd sa subtilité sa précision, bref, je fais des fautes. Qu’à cela ne tienne : j’ai une souris intelligente. Ce serait parfait, si elle se contentait de me corriger. Elle le fait à sa façon…          Qu’elle veuille m’imposer « grève » alors que j’écris « trève »  je peux le comprendre en cette période d’agitations... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:38 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 2 août 2016

UN CONTE A DORMIR DEBOUT

 (Il fallait inventer une histoire tenant la route, mais "à dormir debout"!.. J'ai sauté à pieds joints dans l'imaginaire) XXX      D’une grande enjambée,  Alice sortit du livre.  Maintenant, elle serait une petite fille comme les autres,  ni trop grande, ni minuscule. « Les cabrioles, ça suffit », dit-elle au chat Chester. Mais le chat Chester avait disparu : il restait  au Pays des Merveilles.      - Oh ! c’est dommage, soupira la petite fille... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

dimanche 31 juillet 2016

LA REVOLTE DES LETTRES

           (La consigne nous demandait d’utiliser au maximum dans le texte une voyelle de notre choix, et d’intercaler  les « douches municipales » et « papier mâché » !.. Je m’y suis attelée et j'ai choisi le "i"!)  XXX          Jamais elle ne dirait ce qu’elle pense, jamais elle ne se trahirait : elle était un « i » et le resterait. Quelle idée de vouloir faire d’elle un « y ». Le gros... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 12:17 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 28 juillet 2016

L'OFFRANDE LYRIQUE

  (Il m'est doux de publier un extrait de ce poème d'Anna de Noailles qui enchanta mon adolescence. Les poètes sont éternels!)     "Les marronniers, dans l’air plein d’or et de spendeur Répandent leur parfum et semblent les étendre ; On n’ose pas marcher ni remuer l’air tendre De peur de déranger le sommeil des odeurs   De lointains roulements arrivent de la ville… La poussière, qu’un peu de brise soulevait, Quittant l’arbre mouvant et las qu’elle revêt, Redescend doucement sur les chemins... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:12 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 25 juillet 2016

LE TATOUAGE

           Un tatouage sur l’épaule ? J’y songe. Oui, mais lequel ?..          Un chien avec un chapeau ? Un merle frondeur ? Un torse bombé, des biceps de rêve, les hanches étroites la taille mince, les yeux bleus et le pied hardi ?..Eh là ! où vais-je ? J’ai dit : l’épaule, pas le bras. Ni l’autre coté du versant: le dos, la taille, la fesse !          Pourtant,... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 06:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 23 juillet 2016

LE PHARE FANTÔME

(Sujet de consigne: écrire un texte sur le phare commençant par ces mots "J'ai encore oublié d'éteindre la lumière"... Voici donc mon récit) xxx   J’ai encore oublié d’éteindre la lumière... Le phare projette ses faisceaux tournants sur l’océan qui meugle, qui hurle, qui n’en finit pas de rugir et de rugir encore.  Je n’entends plus que  son incessante lamentation, j’essaie de me boucher les oreilles, mais non. Mes mains sont impuissantes à calmer le vacarme ; même tout en haut du phare, calfeutré entre les... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - Commentaires [18] - Permalien [#]