lundi 7 mars 2016

BALAI ET POUSSIERES

 Le titre de la consigne: "Balai et poussières". Hum! Qu'en dire? L'important étant de participer, je suis partie à la recherche de l'une et des autres!... XXX          Les soirs de pleine lune , chevauchant leur balai, les sorcières  des temps modernes  sillonnent le ciel avant d’atterrir secrètement.  Elles ont abandonné leurs compagnons habituels, le hibou aux grands yeux, le crapaud baveux, l’araignée fileuse d‘ombre . Leur maléfice d’aujourd’hui porte un joli... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 06:33 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 4 mars 2016

ESPOIR

    Lointain   Le passé des lilas Le cri de l’enfançon Le temps du chat perché   Présent   Le souvenir d’amour Le lourd parfum d’adieu Le crépuscule obscur   Vivace   L’image du bonheur La couleur du baiser La chaleur du matin   Enfuis   Les soirs enténébrés Les ans de clair soleil Les soupirs de regret   Déjà   Les yeux regardent au loin La vie reprend son pas Et revient le sourire     LORRAINE
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 2 mars 2016

LA RUE

Un seul mot pour cette consigne: la Rue. A nous de la décrire, de la faire vivre, d'en choisir le style , d'en parler. J'ai choisi celle-ci. XXX          La rue était étroite, longue et humide.  Les passants y marchaient plus vite, un peu nerveux, un peu inquiets. Ils préféraient les passages plus larges, le boulevard adjacent, toujours animé et la grosse horloge du coin qui ressemblait à un soleil sur la devanture où tant de cadrans donnaient l’heure juste au même moment . ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 28 février 2016

LE RENDEZ-VOUS AU CLAIR DE LUNE

    Le tranquille horizon tressaute Et la lune écartant à deux mains les nuées Pose sa tête étrange Au bord de ma croisée.   Nous sommes face à face Craintives l’une et l’autre Comme deux femmes seules Alourdies de pensées Elle a les yeux mi-clos Peu de sourcils, du ventre, Et me fait un clin d’œil Que je devrais comprendre.   Que veut ce rire creux ? Soudain elle m’appréhende ! - Tu es seule, dit-elle, comme moi Et ce soir, j’ai juré que personne Ne peut me décevoir.   Elle... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 24 février 2016

SI J'ETAIS FANTÔME...

        Si j’étais fantôme Je serais blafarde J’aurais une chaîne Qui ferait clic-clac Un tapis volant Pour aller m’asseoir Au clair d’une étoile En haut du manoir   LORRAINE
Posté par incarnat à 17:05 - Commentaires [31] - Permalien [#]
dimanche 21 février 2016

ABANDON

      (Juste un petit mot laissé sur la table: il est parti. Comment va-t-elle réagir?..) XXX       Tu es parti! Si j’ai mal? Je ne sais pas, je suis là, mains ballantes... Et soudain je crie, je crie, un hurlement de fauve, non,  de femme trompée, c’est pire...Tu es parti! Les enfants – mes enfants, pas les tiens – dorment encore.  Le chien me regarde, attristé; ses yeux humides comprennent. Mais toi, tu n’as rien compris. Ce bout de papier que tu m’as laissé comme adieu, c’est pire... [Lire la suite]

jeudi 18 février 2016

DELIRE

    « Triste et mélodieux délire J’erre à travers mon beau Paris Sans avoir le cœur d’y mourir »                                    (Apollinaire)    Quelquefois, trois lignes  sont tout un quesstionnement. Les poètes nous entraînent plus loin que le présent: dans leur vision du monde.    
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
lundi 15 février 2016

ENFANCE

             Les enfants m’émerveillent et je me penche sur leur féerie.  Je pense à Danièle qui me disait, devant un remous au bord de l’étang :             - Regarde, marraine, le tout petit cabillaud !             Ma parole, elle le voyait ! Son visage satisfait respirait la confiance ; il était là, son petit cabillaud, il s’ébattait, il... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 12 février 2016

LA VESTALE

        Du bout de son pied fin Hiératique et pure La vestale aux yeux verts Effleure le matin   Une opale sertit Le nœud de sa ceinture Un long filet d’or fauve Retient ses cheveux bruns   La colombe azurée Posée sur la margelle Agite en éventail Son aile de dentelle   La clairière s’éveille Un oiseau fou s’élance   C’est le matin de l’innocence     LORRAINE   Tableau de Jean Raout "Vestale portant le feu sacré" (1721)
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 10 février 2016

ANIMAUX IMAGINAIRES

     (Voici la consigne: " Selon le principe des mots valises combinant deux mots en les collant par leurs syllabes - serpentalon ou cachalotarie – présentez-nous vos animaux imaginaires". Je vous présente les miens. XXX      Le village entier s’était réuni à la bourdondaine et en toute hâte, averti par Bisonfuté du grand rassemblement des animaux de compagnie. Le cortège défila dans  un fastueux désordre. Il faut dire qu’on avait mis en tête l’escargothon qui aimait la fantaisie,... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,