samedi 13 août 2011

UNE ROSE EST TOMBEE

           Quelquefois, je feuillette Google et je m'attarde devant certains tableaux de peintres que j'aime. Ma contemplation me transporte sans peine dans des lieux que je ne connais pas, dans une époque lointaine dont je découvre le reflet dans un miroir, dans des parcs ou des jardins dont je traque la verdure et dans des silhouettes croisées dans une rue de Paris au 19ème siècle. Je viens de me livrer à ce passe-temps parce qu'une migraine menace et que je n'ai envie ni d'écrire ni de... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 12 août 2011

MOI, L'ARISTOCRATE

      (A l'Atelier d'Ecriture, il a fallu démarrer avec cette seule phrase: "Le temps est la première question".D'accord...Et après?...Après on invente!) XXX      Le temps est la première question. J’ai donc mis mon bonnet, il pleut. Il faut dire que je vais au bout du monde, plus exactement dans le terrain vague du coin : Ne riez pas, c’est là que j’opère. C’est là que je déploie mes charmes. Il faut les voir !...Dès que j’apparais, les têtes se tournent, les regards brillent. Je suis... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 11 août 2011

CHAT

            « Il adorait les livres et quand il en trouvait un ouvert sur la table, il s’y allongeait, grattant de ses griffes le bord des pages, puis s’endormant profondément comme s’il avait lu le dernier roman à la mode"   (Théophile Gautier)     (photo provenant du blogkimcat1b58.over-blog.com)  
Posté par incarnat à 17:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 10 août 2011

SOUDAIN UNE BOMBE EXPLOSE

                           Nous courons toutes les deux dans la boue. La nuit hurle sous les bombardements. Soudain, un ravin culbute sous nos pas et nous roulons, l’une sur l’autre, jusqu’en bas. Nina dit doucement :          -Je me suis fait mal..          Je réponds : « Il faut partir quand même, Nina, on est trop... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 18:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 9 août 2011

RUE DES RENARDS

     Je suis née tout près des Marolles, le plus vieux quartier de Bruxelles, populaire, historique et touristique et j’adorais m’y promener.      Mes souvenirs sont colorés d’images fortes. Les marchandes des quatre saisons poussaient allègrement leur charrette à bras débordantes de poires, fraises succulentes, légumes ou poissons; les chanteurs des rues accompagnaient à l’accordéon les derniers succès qui arrêtaient le badeau; la foule du dimanche matin allait et venait le long des... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 20:24 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 8 août 2011

LA VESTE ROUGE

  Ce taleau de Frans Smeers, peintre belge ( 1873-1960) m'a charmée au premier regard et j'ai écrit ces mots naïfs qui me semblaient lui convenir. Soyez indulgents! Une veste rouge Un chapeau coquin La jupe qui bouge Dans le vent taquin   Petite et menue Accoudée au pont Douce et ingénue Dans son abandon   Julie la charmante Attendit en vain. Puis reprit, vaillante, Un autre chemin   Une veste rouge Un peu de chagrin La jupe qui bouge Adieu, beau marin!   LORRAINE
Posté par incarnat à 10:18 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 6 août 2011

LES CHOSES ONT-ELLES UNE ÂME

  Toutes les choses sont-elles vraiment des "choses"?  Je me le demande.  Les choses, normalement, n'ont pas d'âme.  Or, il est vrai que les rideaux de ma chambre qui frétillent sous un petit coup de vent, se dandinent, dansent même, ces rideaux, vous ne le nierez pas, ont une âme. Tout comme ma collection de chats en grès, en faïence, en verre, qui dorment, se lavent précautionneusement, ou rêvent, ont incontestablement une idée en tête, celle de se faire plaisir. Une vraie "chose" s'en moquerait.  Elle... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:58 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 5 août 2011

BATTERIE

               "Soleil, je t'adore comme les sauvages À plat ventre sur le rivage. Que j'ai chaud! c'est qu'il est midi. Je ne sais plus bien ce que je dis.   Tu es un clown, un toréador, Tu as des chaînes de montre en or. Soleil, je supporte tes coups, Tes gros coups de poing sur mon cou.   C'est encore toi que je préfère, Soleil, délicieux enfer."     (Jean Cocteau)  
Posté par incarnat à 22:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 4 août 2011

LA JEUNE FEMME ET SON CORPS

       (La consigne : écrire un texte au départ de cette phrase « « J’ai vu cet après -midi, en plein soleil, une jeune femme qui attendait le tramway en compagnie de son corps ».  Je me suis jetée à l’eau et j’ai continué sur le même ton...un peu absurde, ne vous en étonnez pas!)  XXX      J’ai vu cet après -midi, en plein soleil, une jeune femme qui attendait le tramway en compagnie de son corps . Son corps portait un chapeau de feutre incliné sur... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:22 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
mardi 2 août 2011

AU FOND DE L'ENCRIER

       (Cette semaine-là, la consigne de "Samedidéfi" nous proposait de raconter ce qu'il y avait "Au fond de l'encrier"...) XXX      Au fond de l’encrier, il y a un tablier noir, la plume ballon, et cette odeur inoubliable, un peu âcre, qui monte aux narines et inquiète.       - Attention, dit Mademoiselle, nous allons écrire dans un cahier, suivez bien la ligne, regardez au tableau, je montre…       Avant, elle montrait et on... [Lire la suite]