vendredi 5 août 2016

LA SOURIS INTELLIGENTE...

         Quand j’ai les ongles un rien trop longs ,taper sur le clavier devient une aventure absurde. La frappe perd sa subtilité sa précision, bref, je fais des fautes. Qu’à cela ne tienne : j’ai une souris intelligente. Ce serait parfait, si elle se contentait de me corriger. Elle le fait à sa façon…          Qu’elle veuille m’imposer « grève » alors que j’écris « trève »  je peux le comprendre en cette période d’agitations... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:38 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 9 juin 2016

L'ORIGINALITE

  "L’originalité est un petit morceau de soi qui échappe au contrôle"        Prenons un exemple. Ce camée venu de loin, d’une tante ancienne et qui fut belle, tu l’as mis à ton corsage sans y penser.  Et il rayonne, doux, aimant, désuet, inattendu, secret.  Il étoile ton visage, et comme toi aujourd'hui,  il a vingt ans.  Tu ne sais pas qu’il semble insolite et attendrissant, ce reflet d’autrefois.      Il se tait, ce camée, il voile un passé de tendresse, il... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:16 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 21 août 2015

OUI...OU OUAIS?...

             “On ne dit pas “Ouais”, on dit “Oui”!             J’ai encore cette phrase dans l’oreille. Mon puriste de mari reprenait sa fllle d’une voix douce, mais ferme: il tenait à ce qu’elle parle correctement cette langue  française dont, bien que neerlandophone, il était amoureux. Elle s’y plia  sans peine et devenue maman à son tour, n’eut pas de difficulté à la transmettre à ses enfants. ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 9 décembre 2014

J'AI FROID

           J’ai froid. J’ai froid jusqu’à l’âme. Je viens d'apprendre la tragique histoire d'une enfant violée qui a voulu se pendre. La tristesse, la colère, mon impossibilité à agir grondent en moi; la révolte s'y mêle, car pédophile reconnu, l'homme a déjà abusé de plusieurs victimes et est libre...          J'ai froid. Ou plus  simplement,  je me sens autre. Comme la mendiante assise sur le sol devant le grand magasin et qui,... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 2 décembre 2014

LES CHAGRINS

Tableau Blanche Odin            Il faut quelquefois déposer sa fatigue sous un arbre d’automne et trier ses grands et petits chagrins afin de ne pas les confondre. De ne pas assimiler une peine mineure au vrai bouleversement qui transforme tout l’être et l’empêchera à jamais de retrouver le rire de l’enfance.           Nous les portons sans le savoir tout au long de l’existence, nos chagrins, ils nous égratignent, ils cicatrisent à... [Lire la suite]
lundi 14 juillet 2014

SAINT FRUSQUIN

           Certains mots sont comme nous : ils ont un passé, un présent, une fin. On ignore leur date de naissance, on les croise dans une conversation, ils nous restent en tête, on les  retrouve  soudain dans le discours d’un ami, le présentateur du Journal de 13 Heures l’utilise tout naturellement, les medias s’en emparent, voilà, ils sont installés et vont vivre leur vie.          « Bidule », par exemple, eut son heure... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:03 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 8 février 2014

ESSAI SUR LA SOLITUDE

                 Je suis seule, Florence ma petite-fille, est entrée comme un tourbillon de fraîcheur me dire un rapide « bonjour-bonsoir » ; elle va  à son concours annuel de puzzle avec une amie et rentrera tard ; Laurent s’en est allé tôt, passer la journée avec sa maman et ses sœurs, à l’autre bout du Hainaut. J’ai tout un samedi devant moi. Donc je suis seule.            Seule ? Pas... [Lire la suite]
lundi 25 mars 2013

ETRE HEUREUX?...

  Nature morte (E.A. Georget)        Sommes-nous heureux par hasard ? Quelquefois je me le demande. Je  vois autour de moi des personnes acceptant les difficultés quotidiennes avec le sourire ; d’autres comblées financièrement, heureuses en amour, sont pourtant insatisfaites. Que leur manque-t-il ?     Peut-être une certaine tournure d’esprit , ce brin de lucidité qui permet de reconnaître à la fois ses mérites et ses manques, le superflu et le nécessaire. Ce qu’on... [Lire la suite]
lundi 28 janvier 2013

LA TENTATION DE L'INTERDIT

  L’interdit a ce petit goût ineffable qui n’appartient qu’à lui.  Le goût de la pomme, peut-être, celui auquel ne résista pas Adam ? Le goût du désir, quand il passe à proximité, vous effleure, vous aimante et que vous le combattez? Le goût safrané de la fuite, quelle qu’elle soit, vers un ailleurs imaginaire ou vers un quotidien banal mais différent, que la vie tout simplement refuse ? Qui n’a pas eu envie, tout à coup, de klaxonner en pleine ville  parce que c’est interdit, pour voir, pour narguer... [Lire la suite]
vendredi 22 juin 2012

LE PASSE DEFIGURE

           La ville vrombit. On ouvre les trottoirs, on cisaille un vieux poteau, on creuse la chaussée, on démolit à grand fracas l’ancienne maison du coin, la suivante, toute l’allée...Pourquoi ? Pour rénover, embellir, reconstruire. Notre passé s’émiette.          Comme s’est émietté le passé de nos parents, celui de nos grands-parents. Par-ci, par-là, les démolisseurs ont préservé une vieille tour du XIVè siècle qui se demande ce qu’elle... [Lire la suite]