mardi 11 août 2015

IL TOURNA CASAQUE

      (Sujet de la consigne: "Il tourna casaque". Voilà qui laisse la part belle à l'imagination!) XXX          Après quelques minutes de marche, il s’envola sur la pointe de ses ailes.  Elles venaient de lui pousser, il ne s’en étonna pas et il prit le tournant qui menait à la mer poursuivi par les cris affolés de sa femme qui lui prenaient la tête.          Il sentait le vent dans les membranes encore un peu froissées et il les... [Lire la suite]

jeudi 29 novembre 2012

Je l'ai vu...

     Hier, j'ai publié "Le bel homme", dont le souvenir remonte les siècles. Et ce matin, cherchant parmi mes consignes laquelle  vous proposer, j'ai subitement pensé à celle-ci. Elle m'a semblé une suite logique à mon évocation du "Bel Homme". Jugez-en vous-même... -------      Ceci dit, la consigne devait obligatoirement commencer par "Chaque matin, vers dix heures, je me levais et..." et il fallait inventer la suite. La voici donc telle qu'elle m'est venue. XXX ... [Lire la suite]
vendredi 17 août 2012

QUE LA PREDICTION S'ACCOMPLISSE...

    -Et maintenant, ça suffit ! hurle la voix d’orgue désespérée de la cathédrale dressée dans la tempête.      Ils s’entretuent jusque dans la nef, ils sont vingt, ils sont cent, ils sont mille. Hier, la tête ronde d’un page roula comme un citron jusqu’au banc de communion. Par dérision, un guerrier la ramassa et la lança dans la corbeille, oubliée sur un prie-dieu,  de la couventine chaisière. Un moine agonisant, péniblement redressé, a transpercé l’homme d’un coup de dague ultime. ... [Lire la suite]
mardi 28 février 2012

POURQUOI?

  Le silence du soir frémit comme l’eau pure Du ruisseau murmurant venu se prélasser Dans les prés, les bosquets, le buisson de verdure. Tous  les nids du printemps commencent à chanter .   Qui sait pourquoi la nuit scintillent les fontaines Pourquoi les ponts s’enlisent en rêvant du passé Pourquoi les cathédrales récitent   des poèmes Quand sonnent  les bourdons tout en haut du clocher ?   La rivière éperdue ou le fleuve tranquille S’en vont du même pas vers le même horizon Le... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 13:45 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 10 juin 2010

IL EST REVENU

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Arial; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Helvetica Neue"; panose-1:2 0 5 3 0 0 0 2 0 4; mso-font-charset:0; ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 11:34 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 18 décembre 2008

QUE LA PREDICTION S'ACCOMPLISSE...

 -Et maintenant, ça suffit ! hurle la voix d’orgue désespérée de la cathédrale dressée dans la tempête.    Ils s’entretuent jusque dans la nef, ils sont vingt, ils sont cent, ils sont mille. Hier, la tête ronde d’un page roula comme un citron jusqu’au banc de communion. Par dérision, un guerrier la ramassa et la lança dans la corbeille, oubliée sur un prie-dieu, de la couventine chaisière. Un moine agonisant, péniblement redressé, a transpercé l’homme d’un coup de dague ultime.    La cathédrale tremble.... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:13 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,