mardi 6 novembre 2012

L'HISTOIRE D'ANAÎS

         Elle sait lire.  A l’école, les mots l’intéressent, elle les voit comme de petits personnages drôles, se suivant sur les lignes du cahier. La demoiselle dit d’ailleurs : « Ecoutez, mes enfants, comme Anaïs lit bien ».  Et Anaïs rougit.          Dans cette classe d’élèves un peu rugueux, fils et filles de fermiers, elle semble diaphane. Ses lourds cheveux tressés la casquent d’acajou, elle mange sa tartine assise sur une... [Lire la suite]