vendredi 10 août 2012

NEZ EN MOINS...

       Nous  sommes sept à table. L’attachée de presse a savamment disposé les convives. La journaliste d’ "Aujourd’hui" à côté du directeur de la firme « Fragrances », moi, rédactriceau « Départ » à droite du « Nez », elle-même à sa gauche et deux jeunes conseillers entre nous. La chaleur lourde de l’été débutant accable les moins sensibles malgré une savante aération.      Je savais que je m’ennuierais. Ce genre de dîner de presse est souvent... [Lire la suite]