mercredi 11 mars 2015

FEMME

  “Hélas, que sert à une femme d’avoir de la tête et du coeur, si le reste est sans agrément”   (Madeleine de SCUDERY)     Madame de Sévigné avait de l'agrément...  (Tableau de Pierre Mignard -1646)   Ce qui était vrai au XVIIème siècle l'est-il moins aujourd'hui? La récente "Journée de la Femme" revendique davantage l'égalité des sexes et la reconnaissance des capacités professionnelles, avec raison d'ailleurs. D'autre part, la chirurgie esthétique connaît un essor confondant, la publicité... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 18:34 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

lundi 9 décembre 2013

LA MADELEINE DE PROUST

    ("A la façon de Proust", telle était la consigne de Samedidéfi. Je me suis bien concentrée, mais Proust est très, très loin de moi. Je vais quand même y aller de ma réminiscence, essayer en tous cas, développer l'idée, m'étendre , envahir, analyser...Diabolique consigne!..) XXX      Hier sans raison me revint soudain en mémoire un refrain idiot et lancinant que les ondes de Radio-Toulouse lançaient jadis aux « chers auditeurs » juste avant le feuilleton du soir: ... [Lire la suite]
mercredi 20 avril 2011

L'ORDRE ET LE DESORDRE

  Maman disait : “Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place”. Je suppose donc que je n’étais pas assez odonnée. Mais la sentence a fait son chemin et, avec le temps, je suis devenue un rien disons...maniaque! Par exemple, depuis que mon sens écologique a été éveillé, chaque bout de papier échoue dans le bac ad hoc, lui-même enfermé dans le placard.. De l’emballage de chocolat aux cartons des surgelés, du brouillon d’un article aux publicités envahissantes, des magazines de mode conservés inexorablement  un... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 23:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 6 mai 2009

JE FAIS LE VIDE

    Je fais le vide dans ma tête. C’est un exercice difficile ! Je m’y emploie depuis tant d’années ! Oublier, non par désespoir ou par lassitude, mais pour atteindre ce « vide » délicieux où rien n’effleure l’esprit, où l’on s’envole vers on ne sait quel autre monde, où l’on perd jusqu’à la notion de son corps, de son être. Ce vide-là, je le recherche le soir, quand les bruits sont feutrés ou absents ; quand je m’étends avant de dormir et que je me refuse de penser. Parce que c’est l’instant précis où les questions les... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:03 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , ,