mercredi 20 juin 2018

Un recueil tant attendu

Coucou ! Vous êtes encore là malgré mon long silence ? Je l'espère car j'ai une grande nouvelle pour tous les fidèles lecteurs de Maman. Cela fait bientôt cinq mois qu'elle nous a quittés. A mes enfants et moi, elle manque tous les jours, c'est une banalité de le dire mais c'est la vérité. Donc je ne vais pas chercher quelque tournure littéraire qui exprimerait joliment le vide qu'elle a creusé, je le dis tout cru : elle me manque, elle nous manque. Mais là n'est pas le propos de ce billet. Pour vous, Maman était Lorraine.... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 12:04 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

vendredi 24 janvier 2014

A LA BELLE IMPERIEUSE

La poésie des siècles passés garde un charme surrané dont certains se détournent. Je suis de celles qui aiment le bercement des mots, le piquant d'une phrase, l'esprit du poète. Le langage a évolué, mais les sentiments ont toujours le même pouvoir. Et la stratégie amoureuse d'une époque révolue pourrait, quelquefois, inspirer certains jeunes trop sûrs d'eux et séduire par sa subtilité. Voici donc Victor Hugo   XXX L'amour, panique De la raison Se communique Par le frisson   Laissez-moi dire N'accordez rien. Si je... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:39 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 13 août 2011

UNE ROSE EST TOMBEE

           Quelquefois, je feuillette Google et je m'attarde devant certains tableaux de peintres que j'aime. Ma contemplation me transporte sans peine dans des lieux que je ne connais pas, dans une époque lointaine dont je découvre le reflet dans un miroir, dans des parcs ou des jardins dont je traque la verdure et dans des silhouettes croisées dans une rue de Paris au 19ème siècle. Je viens de me livrer à ce passe-temps parce qu'une migraine menace et que je n'ai envie ni d'écrire ni de... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 27 juin 2011

A NINON

    "Si je vous le disais pourtant, que je vous aime,Qui sait, brune aux yeux bleus, ce que vous en diriez ?L'amour, vous le savez, cause une peine extrême ;C'est un mal sans pitié que vous plaignez vous-même ;Peut-être cependant que vous m'en puniriez."   (Alfred de Musset)  
Posté par incarnat à 10:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 11 décembre 2009

BROU L'ESPIEGLE (fin)

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Arial; panose-1:2 11 6 4 2 2 2 2 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:3 0 0 0 1 0;} @font-face {font-family:"Helvetica Neue"; panose-1:2 0 5 3 0 0 0 2 0 4; ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 16:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 25 novembre 2008

LA JEUNE FILLE AUX MANCHES OUVERTES...

   Un jour en 3ème secondaire, je crois, notre prof de français nous parla de Francis Jammes. J’aimai tout de suite cette façon un peu saugrenue d’aligner ses vers, d’autant que nous étions baignées de poésie classique. Tant d’années après, je peux encore réciter de mémoire:     La jeune fille est blanche,elle a des veines vertesaux poignets, dans ses manches            ouvertes.             Est-ce qu’elle se doute ... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 10:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,