mardi 12 mai 2015

RODOLPHE...

         J’ai la main sur la poignée de la porte. Il y a quelque temps déjà que cette maison vide semble m’attendre. Je suis tentée, et pourtant quelque chose me retient....       Je suis venue parce que j’aime les demeures abandonnées, elles ont un parfum de mystère. Celle-ci est à vendre depuis si longtemps que le propriétaire me donna la clef  avec indifférence.   Une sorte de bonheur me poussait, allez savoir pourquoi!  Rien ne m’habitait qu’une... [Lire la suite]

lundi 20 août 2012

MILORD

Comme les humains et les animaux, Milord a souffert de la canicule. Il ne savait comment s'étendre: de tout son long sur le côté, pattes avant étendues, il ressemblait à un arc. Couché sur le dos, ventre et pattes en l'air, yeux clos, on aurait pu le croire heureux, mais il bougeait vite, faisait trois pas, s'écroulait tourné vers moi ses grands yeux m'interrogeant: "Que se passe-t-il? Pourquoi ai-je si chaud? ". Je répondais: "Viens près du ventilateur, celui que tu préfères". Mais il n'appréciait aucun des trois répartis dans... [Lire la suite]