mardi 2 juin 2015

BEL-AMI

  'La consigne nous présentait des images de Hauts-de-forme et s'intitulait "Chapeau". Rien de plus. Voici ma version."     Ce chapeau, avant tout, c’est la vie parisienne Les fiacres, les secrets, les rendez-vous volés, Bel-Ami attendu derrière les persiennes, La trahison d’un soir, les espoirs exaltés   L’amante aux baisers fous, confiante et amoureuse, La chambrette là-haut, l’éventail refermé, Ce chapeau, c’est l’adieu qui laisse la pleureuse Face à ses souvenirs désormais consumés   Ce... [Lire la suite]

dimanche 24 mars 2013

DANS SON BOUDOIR

    Voyez ces lettres, ces photos, Ce foulard bleu, ce grand chapeau, Ce cadre doux, la bonbonnière Ils appartenaient à ma mère   Tout est resté dans son boudoir Non, ne touchez pas au bougeoir Il est fêlé. Cette aumônière M’a été longtemps familière   Un Musée ? Non, son lieu de vie Je ferme à clé. Parfois j’y viens Parler à son ombre endormie Comme si je  prenais sa main   Elle écoute mes  vraies folies Elle avait les siennes, je crois Elle me parlait d’Italie Et d’un vieil... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:11 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 6 février 2013

LE PORTRAIT D'EMMA

Il y a longtemps, un peintre fit le portrait d’Emma. Elle me fascine. Je suis assise en face du tableau dans le salon d‘attente de la couturière,  comme une dame en visite et je la regarde. J’ai 10 ans et, installée  dans le fauteuil cramoisi, fatigué aux accoudoirs et garni d’une dentelle sur le haut du dossier, j’invente qui elle est, là, debout, légèrement appuyée  au dossier du même fauteuil cramoisi.  Je ne vois que ses cheveux  de lumière, blonds jusqu’à la taille, presque trop bouffants, trop lourds et... [Lire la suite]
mercredi 11 mai 2011

LA DERNIERE PORTE

  Le grand escalier recouvert d’un tapis cramoisi conduit aux étages ; mais à mi-chemin, sur la droite, comme un caprice, deux marches saugrenues mènent à un élégant petit palier encadré par trois portes : le boudoir de ma tante, un cabinet de toilette et…   - Et quoi, tante Jeanne ?   - Rien du tout, dit-elle en lissant la pièce de soie amarante dans laquelle elle va couper une tenue d’intérieur.  Tiens, passe-moi le mètre, tu veux ?   Je veux. J’ai 8 ans et le boudoir de tante... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 09:13 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,