dimanche 28 février 2016

LE RENDEZ-VOUS AU CLAIR DE LUNE

    Le tranquille horizon tressaute Et la lune écartant à deux mains les nuées Pose sa tête étrange Au bord de ma croisée.   Nous sommes face à face Craintives l’une et l’autre Comme deux femmes seules Alourdies de pensées Elle a les yeux mi-clos Peu de sourcils, du ventre, Et me fait un clin d’œil Que je devrais comprendre.   Que veut ce rire creux ? Soudain elle m’appréhende ! - Tu es seule, dit-elle, comme moi Et ce soir, j’ai juré que personne Ne peut me décevoir.   Elle... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 4 mars 2015

SILENCE

     (Sujet de la consigne: Silence. Mais l'Atelier d'Ecriture "Les Impromptus" nous a mis en garde: .
Attention: comme le silence est d'or, vous n'aurez pas le droit de le nommer par son nom une seule fois dans votre texte. Je me suis pliée aux ordres..."     Il est entré sans bruit au creux de la maison Il a laissé dehors les tambours, les flon-flons Je l’attends chaque soir comme on reçoit un mage Il s’assied près de moi et nous tournons les pages   Les pages d’une vie au hasard des... [Lire la suite]
samedi 25 octobre 2014

COQUELICOTS

CONSIGNE : 2 STROPHES A ECRIRE D’APRES UNE CARTE ILLUSTREE     Quand nous longions les chemins creux Où les coquelicots nous parlaient de bonheur, Nous n’avions que vingt ans et je voyais tes yeux Me dire pour toujours que j’étais dans ton cœur   La douceur sans défaut de ce jour alangui Resurgit quelquefois au bord de mon silence, Je sais que jamais plus,  demain ni aujourd’hui Ne guérira en moi la douleur de l’absence   LORRAINE    
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 16 octobre 2014

LE CHENE

    (Pour Jamadrou)   Le chêne, ce seigneur qui dans le soir chantonne Magnifique et joyeux comme un jour de printemps Ajoute chaque nuit et quel que soit le temps Un peu d’or et de pourpre à son habit d’automne   Qu’il soit seul et superbe au creux de la clairière Ou dense en la forêt où rêve le flâneur Ses grands bras étendus  balancent leur fraîcheur Et l’été on entend comme un bruit de volière   Il a connu les nids, les chants et les complaintes D’oiseaux venus d’ailleurs ou... [Lire la suite]
Posté par incarnat à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,